Les cookies sur le site internet de la présidence européenne

Nous utilisons les cookies afin de faciliter au mieux votre navigation sur notre site. Vous pouvez enregistrer les cookies en continuant votre navigation sans modifier vos paramètres ou bien modifier ces derniers à tout moment.

 Retour Partager 

Le programme politique de la présidence irlandaise: «Pour la stabilité, l'emploi et la croissance»

Communiqué de presse: 09.01.2013, 10:23 GMT

ae, ag, agri, compet, ecofin, ejc, envi, epsco, jai, tte

Parallèlement aux visites prévues cette semaine à Dublin du président Herman Van Rompuy et du collège des commissaires présidé par José Manuel Barroso, le programme détaillé de la présidence irlandaise intitulé «Pour la stabilité, l'emploi et la croissance» a été publié sur le site eu2013.ie

La présidence irlandaise a lancé aujourd'hui son programme politique détaillé pour les six mois de son mandat, intitulé «Pour la stabilité, l'emploi et la croissance».

Le programme que vous pouvez télécharger ici, présente les principes clés de la présidence:

  • ·    une relance centrée sur les citoyens et conçue pour durer;
  • ·    un investissement dans la croissance favorable à l'emploi et dans les ressources de l'Europe;
  • ·    l'Europe et le monde: un engagement gagnant-gagnant avec nos partenaires.

Enda Kenny, Taoiseach (Premier ministre irlandais): «Il s'agit de notre document politique d'orientation pour une présidence assurée par un pays en reprise économique moteur de la croissance en Europe. Nous avons déjà entamé le travail et nous poursuivrons ce programme dans l'intérêt de la stabilité, de l'emploi et de la croissance. Nous ne perdrons pas une minute, le temps est venu de mettre en place ce que nous avons décidé ensemble.»

Le programme décrit de manière exhaustive les mesures législatives et autres priorités au sein de toutes les formations du Conseil de l'Union européenne. Ci-dessous, un résumé des principales priorités de la présidence:

1.    Assurer la stabilité

La crise économique et financière a mis en relief les faiblesses de l'architecture monétaire et économique de l'Europe. Nous nous occuperons des questions immédiates et de court terme mais, en tant que présidence, nous accordons la même importance à la mise en place de fondements plus pérennes pour la stabilité. Ce socle a été défini lors des Conseils européens successifs, et repose notamment sur l'union bancaire, le semestre européen et la prochaine phase de reformes de l'Union économique et monétaire telle qu'exposée par le Conseil européen de décembre 2012.

2.    Investir dans la croissance et l'emploi durables

L'UE doit faire tout ce qui est en son pouvoir pour permettre la création d'emploi et pour garantir une croissance durable. La présidence irlandaise s'efforcera de parvenir à un accord sur des propositions qui feront vraiment la différence pour les citoyens et créateurs d'emplois. Selon l'Irlande, la prochaine étape sur le chemin de la reprise économique doit s’accompagner de la mise en place d'un marché unique de l'avenir, notamment un marché unique du numérique, et doit mettre un coup de projecteur sur la nouvelle génération en s'attaquant au chômage des jeunes.

Afin que l'UE puisse jouer pleinement son rôle, un accord sur le cadre financier pluriannuel (CFP) pour la période 2014-2020 devrait être conclu dès que possible. La présidence irlandaise collaborera étroitement avec le président Herman Van Rompuy et d'autres partenaires ainsi qu'avec le Parlement européen sur l'accord interinstitutionnel concernant plusieurs instruments devant permettre aux financements d'être rapidement débloqués en vue de contribuer à l'emploi et à la croissance. Ces instruments permettront de renforcer les capacités de l'UE en matière de recherche et d'innovation, de promouvoir la cohésion et de développer l'investissement intelligent dans nos ressources naturelles sur terre comme en mer.

3.    L'Europe et le monde

L'Europe doit regarder hors de ses frontières et nouer le dialogue avec ses partenaires internationaux. L'Irlande, en tant que présidence, soutiendra activement la haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité ainsi que le service européen pour l'action extérieure. Le but sera de renforcer l’efficacité et la cohérence de la politique extérieure de l'UE et de répondre aux défis majeurs en matière de sécurité et de politique internationale. C'est la façon dont nous conduirons notre présidence afin de consolider notre contribution à la recherche de la paix, de la démocratie et de la prospérité.
L'Irlande attend avec intérêt de représenter l'UE lorsqu'il faudra faire face aux défis mondiaux tels que la faim, la pauvreté et le changement climatique.

Avec pour objectif la stabilité, l'emploi et la croissance, la présidence irlandaise donnera la priorité à des accords commerciaux bilatéraux avec un ensemble de partenaires clés dont les États-Unis. De tels accords devraient être gagnant-gagnants pour les parties prenantes et fournir de nouvelles et meilleures opportunités.

Contacts

Papiers

Back to top FR