Les cookies sur le site internet de la présidence européenne

Nous utilisons les cookies afin de faciliter au mieux votre navigation sur notre site. Vous pouvez enregistrer les cookies en continuant votre navigation sans modifier vos paramètres ou bien modifier ces derniers à tout moment.

 Retour

Le design en Irlande


À la découverte du design irlandais

De la mode à l’architecture, des logiciels à l’illustration, du florissant patrimoine artisanal aux grands designers contemporains, l’Irlande produit un travail de design de haut niveau, indéniablement de son temps dans notre monde globalisé. Des initiatives récentes, comme l’initiative de design «Pivot Dublin», créent de nouveaux espaces afin d’explorer et de se rapprocher de la vitalité et la créativité du design irlandais.

De lointaines origines Ardagh Chalice

L’«âge d’or» du début de l’ère chrétienne a été l’apogée de l’artisanat irlandais, comme le démontrent le livre de Kells, la broche de Tara ou encore le calice Ardagh. La renaissance irlandaise et le mouvement irlandais  Arts et artisanat (1895-1925) ont cherché à redonner un souffle à l’artisanat et au design à travers le verre tinté, la reproduction, les textiles, le travail du bois et des métaux.

L’âge moderne

WB YEATS Après l’indépendance de 1922, le design irlandais s’est largement orienté vers la construction de la nation et notamment en ce qui concerne les instruments de gouvernance tels que les timbres et les pièces de monnaie. La monnaie irlandaise a été particulièrement appréciée grâce à son design moderne et charmant. Présentant des animaux pour symboliser une économie essentiellement basée sur le secteur agricole, les illustrations ont été choisies par un comité présidé par le poète prix Nobel W.B. Yeats. Les années 1920 ont aussi connu l’apogée de la carrière de la designer la plus connue d’Irlande, Eileen Gray (1878-1976), une moderniste pionnière dans les domaines du mobilier et de l’architecture.

Le dynamisme du design contemporain

La place qu’occupe le design irlandais n’a jamais été aussi importante. Des créateurs de mode comme Orla KielyJohn Rocha et Philip Treacy sont connus pour leurs vêtements, leurs textiles et leurs accessoires. Dublin est devenue le centre névralgique de la création de logiciels de jeux et d’animation. Un de ses ressortissants, Richard Baneham, a gagné l’Oscar des meilleurs effets spéciaux en 2010 pour son travail sur le film Avatar.

Le conseil municipal de Dublin a proposé que la ville soit nommée capitale du design en 2014. La préparation de la candidature intitulée Pivot Dublin a été une initiative sans pareil effectuée en collaboration avec des industries du design. Grâce à cette dernière, Dublin a fait partie des trois premières villes sélectionnées parmi 56 autres. Le travail fourni pendant la préparation de cette candidature a permis de tisser des réseaux entre les professions du design, l’éducation et la recherche ce qui ouvre, aujourd’hui, des portes aux nouveaux talents du design irlandais. Le design est maintenant en contact avec les domaines des affaires, de la recherche et du service public.

 

Orla Kiely

 

 ‌        Una Burke                    Kilkenny Design shop    ‌

 

 

 

 

 

 

Back to top FR