Les cookies sur le site internet de la présidence européenne

Nous utilisons les cookies afin de faciliter au mieux votre navigation sur notre site. Vous pouvez enregistrer les cookies en continuant votre navigation sans modifier vos paramètres ou bien modifier ces derniers à tout moment.

 Retour

La contribution de l'Irlande à l'UE


Venant d'une île située à la lisière de l'Europe nous, Irlandais, avons une longue histoire d'échanges et de voyages avec nos partenaires européens. La mobilité fait partie de l'ADN de l'Irlande, qui est au cœur du projet européen.

L'héritage des précédentes présidences irlandaises de l'UE

La présidence du Conseil de l'Union européenne de 2013 marque le 40e anniversaire de l'adhésion de l'Irlande à l'UE. L'Irlande a déjà assuré six fois la présidence notamment à des moments charnières de l'histoire européenne. Ceux-ci trouvent encore un écho aujourd'hui:

  • 1975: l'Irlande a organisé la première réunion du Conseil européen à Dublin en mars et a connu la création du fonds européen de développement régional (FEDER), dont le but était de réduire l'écart entre les différentes régions d'Europe;
  • 1979: la première présidence à connaître un Parlement européen (PE) élu au suffrage direct établissant un lien fort entre l'Irlande et le PE qui dure encore aujourd'hui;
  • 1984: a eu lieu l'accord pour renforcer les instruments SME et ECU qui précèdent l'union monétaire ainsi que l'accord commercial et de coopération avec la Chine;
  • 1990: une approche commune sur la réunification allemande et sur les relations avec les pays de l'Europe centrale et de l'est;
  • 1996: des progrès significatifs ont été faits vers l'introduction de la monnaie unique via la déclaration de Dublin sur l'emploi;
  • 2004: la «journée de bienvenue» à Dublin a marqué le plus grand élargissement de l'Union avec l'adhésion de dix nouveaux États membres.

2004 family photo 

Présidence irlandaise de l'UE. Photo de famille des dirigeants à Farmeleigh House, lors de la Journée de bienvenue du 1er mai 2004

Pour plus d'informations à propos des présidences irlandaises précédentes.

Au cours de sa septième présidence, l'Irlande cherchera de nouveau à faire avancer, en des temps difficiles, un programme européen positif. En septembre 2012, Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne s'est adressée à la commission des affaires européennes de l'Oireachtas (Parlement irlandais) en déclarant que «2013 serait l'année durant laquelle l'Irlande construirait l'Europe et, se faisant, assurerait son propre avenir».

Les citoyens irlandais travaillant en Europe

Les irlandais ont aidé à construire l'Europe et ses institutions et continue de jouer un rôle important dans son développement et sa gestion.

 

À titre d'exemple, à ce jour la Commission européenne n'a connu que cinq secrétaires généraux mais deux d'entre eux étaient irlandais. Depuis 2005, Catherine Day est secrétaire général alors que David O'Sullivan occupait le poste avant elle de 2000 à 2005.

David O'Sullivan est désormais directeur général administratif du service européen pour l'action extérieure (SEAE).

 

De nombreux citoyens irlandais travaillent au sein des institutions de l'Union européenne.

Les commissaires irlandais

Máire Geoghegan-Quinn est la commissaire en charge de la recherche et de l'innovation depuis 2010. Elle est responsable du programme de recherche de l'Union européenne qui a financé la recherche en Europe à hauteur de 53 milliards d'euros entre 2007 et 2013.

Les commissaires irlandais précédents sont les suivants:

  • Peter Sutherland qui a été commissaire à la concurrence de 1985 à 1989. Il était également à l'initiative du programme Erasmus pour les échanges d'étudiants de l'enseignement supérieur. À ce jour, plus de 2,2 millions d'étudiants ont bénéficié de ce programme.
  • Ray MacSharry qui a introduit la première grande réforme de la politique agricole commune (PAC).

Les eurodéputés irlandais

De 2002 à 2004, l'eurodéputé irlandais Pat Cox était président du Parlement européen. Dans l'ensemble, les eurodéputés irlandais ont eu un impact considérable au Parlement à travers leur contribution active aux commissions et délégations parlementaires.

En 2012, 19 des 754 membres du Parlement ont reçu des prix en récompense de leur travail remarquable au cours des dernières années. Sur les 19, pas moins de trois étaient irlandais: Marian Harkin pour son travail sur l'emploi et les affaires sociales; Gay Mitchell pour son travail sur le développement; et Seán Kelly pour son travail sur la recherche et l'innovation.

La diplomatie irlandaise et l'Union européenne

Au sein de l'Union, nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires du développement et de la mise en œuvre de la politique étrangère et de sécurité commune.  L'Irlande maintient une politique militaire neutre et n'est membre d'aucune alliance militaire. Cependant, depuis cinquante ans, nous avons été un participant dynamique des Nations unies et des opérations de maintien de la paix. Nous jouons par ailleurs un rôle actif dans le développement de la politique européenne de sécurité et de défense.

La nature civile de la plupart des opérations de maintien de la paix a permis l'implication directe des professionnels irlandais dans des domaines tels que la justice afin d'aider à stabiliser et développer les institutions d'États fragiles. Les Irlandaises et les Irlandais des forces de défense, the Garda Síochána (les forces de l'ordre irlandaises), les professionnels de la justice et de la médecine ont participé, très efficacement, à des opérations de l'Union au sein et en dehors de l'UE.

Back to top FR