Les cookies sur le site internet de la présidence européenne

Nous utilisons les cookies afin de faciliter au mieux votre navigation sur notre site. Vous pouvez enregistrer les cookies en continuant votre navigation sans modifier vos paramètres ou bien modifier ces derniers à tout moment.

 Retour

L'Irlande et l'UE, 40 ans d'adhésion


Brigit Laffan, professeur de politiques européennes, University College Dublin

«Projetez votre esprit sur d'autres jours
Pour que dans le futur nous puissions être
Toujours des indomptables Irlandais», WB Yeats

La 7e présidence irlandaise correspond au 40e anniversaire de son adhésion à l'Union européenne, le 1er janvier 1973. Ce jour là, l'État irlandais et son peuple sont entrés dans une nouvelle ère dans leur relation avec les autres États et peuples de ce que fut un jour la Communauté économique européenne, composée de neuf pays.

En 1973, l'adhésion a été accueillie avec un mélange d'excitation et de peur. L'Irlande revenait vers l'Europe, à une période lointaine mais bien ancrée de son passé. Ce petit État s'est donc vu octroyer un siège à la table d'un important club mondial, un club qui supprimerait l'inégalité de sa relation avec son plus grand et plus proche voisin. L'on pouvait cependant ressentir des craintes quant à la capacité de l'économie irlandaise à être compétitive au sein de cet environnement nouveau et exigeant.

Depuis le mois de janvier 1973, l'UE et l'Irlande ont été transformés. L'Irlande prend les rênes de la présidence d'une Union de 27 États membres, avec un marché fortement intégré et une monnaie commune à 17 États.

Le marché unique

Des transferts US IDE au titre de la cohésion ont contribué à faire de l'économie irlandaise une des plus ouvertes, compétitives et axée sur l'exportation au monde. Même en ces temps de conditions économiques difficiles, les principaux atouts de l'économie irlandaise ont dépassés les attentes de ce que l'on pensait pouvoir être possible lors de l'adhésion de l'Irlande.

L'adhésion à l'UE fait désormais partie intégrante de notre culture. L'UE a influencé de nombreux domaines de la politique publique, de la santé à la sécurité, des normes alimentaires à l'égalité entre les femmes et les hommes. La preuve de cette influence sur la société est tout autour de nous, dans la présence de produits européens dans les rayons de nos supermarchés, dans la transformation de l'Irlande rurale, dans le fait que des étudiants irlandais participent au programme Erasmus, dans le rôle des femmes au travail et dans la présence de travailleurs originaires d'autres pays européens dans nos villes et nos villages. L'étude de la relation entre les objets et les relations sociales, la culture orale et auditive, ont été transformées.

Cependant, il existe un risque que nous prenions pour acquis l'échafaudage qu'il nous offre. À l'époque, notre seule raison d'adhérer était de pouvoir s'asseoir à la table. Aujourd'hui, l'Irlande fait partie des décideurs de la direction à suivre de l'Union et, en tant qu'adhérente à l'UE, elle a une place dans le monde qu'elle n'aurait jamais pu espérer obtenir autrement.

La meilleure contribution de l'Irlande à l'UE est qu'elle a fait de son adhésion un succès.Elle sert de modèle aux autres membres, dans les bonnes périodes comme dans les mauvaises. Elle a montré qu'un petit État, plutôt pauvre, pouvait prospérer au sein de l'UE sans toutefois perdre son «indomitable Irishry».

Vous pouvez obtenir plus d'informations sur la façon dont l'Irlande a tiré parti du potentiel de l'adhésion à l'Union et sur sa contribution à l'UE.

Back to top FR